Le vendredi 1er avril une classe de lycéens issus de filières généralistes ainsi que leurs professeurs, ont visité zBis pendant deux heures.

Accompagnés par Frédéric, une dizaine de jeunes du Lycée Jeanne d’Arc de Montaigu, ont découvert ce que signifiaient les “Creative Commons” : des licences qui permettent de partager plus simplement des biens culturels soumis au droit de la propriété intellectuelle en cédant certains droits à l’avance aux utilisateursgrâce à des systèmes de pictogrammes ; par exemple le droit de diffuser, modifier, ou encore de commercialiser.
A travers des exemples concrets de réalisations, notre facilitateur les a également sensibilisé à l’Open Source, un terme qui désigne à la fois un ensemble de licences juridiques, mais aussi un modèle économique et de société, dont les valeurs d’ouverture et de collaboration défendues par les FabLabs.

Après une visite du lieu et des échanges autour de ces sujets dont ils n’ont pas l’habitude de discuter, place à la pratique !

Grâce à l’outil 3D Slash qui permet de découvrir la modélisation 3D de manière simple, ils se sont regroupés par équipes de 3 ou 4 pour réaliser leurs idées. Une fois le fichier 3D enregistré, ils ont enfin pu passer à l’impression en utilisant les différentes imprimantes 3D disponibles à zBis : deux Ultimakers 2, une Up Mini, une FormLabs+1 et une Dagoma Discovery 200.

Les lycéens ont pu découvrir le fonctionnement en deux étapes : la modélisation puis l’impression 3D. Autant de questions telle que: « comment conceptualiser un fichier afin de l’imprimer correctement, en fonction du type d’imprimante 3D mais aussi des matériaux choisi ? » A leur grande surprise, l’impression 3D prends du temps : deux heures pour une petite pièce ! A tel point que les élèves et leurs professeurs ont pu faire leur pause déjeuner pendant l’impression…

A leur retour, chacun a pu repartir avec sa pièce : un personnage de Minecraft, un logo et un cobra en pixelart. Professeurs comme élèves ont pu découvrir un peut de l’univers des FabLabs. Gageons que nous les reverrons passer la porte de zBis continuer à co-créer et inventer.